Les points clés de l’apprentissage

L’apprentissage, c’est quoi ?

L’apprentissage a pour but de donner à des jeunes une formation générale, théorique et pratique en vue de l’obtention d’un diplôme.
L’apprentissage relève de la formation par alternance, et propose donc une alternance entre formation théorique en CDFAA  (Centres Départementaux de Formation d’Apprentis Agricoles) et formation pratique en entreprise.
Les diplômes sont ceux du système scolaire initial; la pratique apporte une compétence immédiate qui fait toute la différence en perspective d’emploi.

Concrètement, l’apprentissage permet de se destiner à un métier et d’obtenir le diplôme requis en capitalisant sur la mise en pratique des gestes professionnels.
Dans les 3 CDFAA du réseau, le taux de réussite moyen aux examens est de plus de 85 %. Certaines filières offrent un taux d’insertion proche des 100%. L’apprentissage est ainsi une valeur sûre pour l’insertion dans la vie professionnelle.

L’apprentissage,  quels acteurs ?

Deux partenaires vont s’associer pour former alternativement le jeune à un métier et le conduire au diplôme: l’entreprise (et son maître d’apprentissage) et le Centre de formation d’apprentis (CDFAA).

  • Dans l’entreprise, le jeune est encadré par un maître d’apprentissage, associé à l’atteinte des objectifs pédagogiques du diplôme préparé, en lien avec le CFA.
    L’employeur assure une formation pratique, sous la responsabilité du maître d’apprentissage.
  • Le CFA complète la formation reçue en entreprise par une formation générale et technique, et délivre le diplôme.

L’apprentissage,  quelles conditions  ?

Tout jeune sortant d’un collège, d’un lycée ou ayant quitté le système scolaire, âgé de 16 à 25 ans inclus, peut entrer en apprentissage. Des dérogations à l’âge sont possibles.

Le jeune (ou ses représentants légaux s’il est mineur) signe un contrat de travail d’une durée de 1 à 3 ans (selon le diplôme), avec une entreprise, un organisme ou une collectivité locale.
L’employeur rémunère l’apprenti(e) selon un barème établi en fonction de l’âge et de l’année de formation (de 25 à 78% du SMIC).
L’accès à la formation, la durée du contrat et les modalités du parcours pédagogique peuvent faire l’objet d’adaptations en fonction des acquis antérieurs du jeune.

Les 2 conditions d’âge et de contrat de travail sont obligatoires pour bénéficier d’une formation en alternance entre l’entreprise et un CFA.

Si le demandeur a plus de 25 ans, il peut lui être proposé un contrat de professionnalisation, offrant également une alternance entre apprentissage théorique et pratique.
Il permet d’accéder à un diplôme, un titre ou une qualification professionnelle, favorisant l’insertion.
Dans ce cas, ce sont les CFPPA qui portent ces formations, en relation étroite avec le GEIQ agricole (Groupement d’Employeurs pour l’Insertion et la Qualification).

Les CFPPA et CDFAA du réseau Optiim Formations, de par leur étroite relation, sont ainsi garants de la solution la mieux adaptée à votre profil.

L’apprentissage, côté finances ?

L’appui des pouvoirs publics (incitations financières, assouplissement des mesures de recrutement d’apprentis mineurs) fait de cette voie une solution très prisée tant des entreprises (l’employeur perçoit des aides) que des salariés (l’apprenti perçoit une rémunération de son employeur – le Conseil Régional prend en charge l’intégralité du coût de formation).

  • Les aides à l’employeur
    De nombreuses mesures fiscales et sociales sont de fortes incitations à l’embauche en apprentissage.
    Embaucher un jeune de moins de 18 ans en formation CAP peut revenir à moins de 100 €/ mois sur 24 mois !

Contactez nos CDFAA. Ils vous aideront à évaluer le coût résiduel de l’embauche souhaitée.

  • La rémunération de l’apprenti

Elle est fixée par un barême national

Exemple d’une formation en 2 ans Niveau 5  Salaire en % du Smic (1466,62 € au 1/01/16)

Age de l’Apprenti < 18 ans  18 à 20 ans  > 21 ans
1ère année – par mois 25% – 367 € 41% – 601 € 53% – 777 €
2ème année – par mois  37% – 543 € 49% – 719 € 61% – 895 €

Outre la rémunération fixée,  l’apprenti bénéficie:

des mêmes droits aux congés payés que les salariés de l’entreprise
de la Couverture sociale selon le régime de l’entreprise(régime général ou MSA)
de la prise en compte de la période d’apprentissage pour les droits à la retraite, les allocations chômage
du maintien des allocations familiales si l’apprenti a moins de 20 ans et perçoit moins de 55 % du SMIC
de la non imposition des revenus déclarés au foyer fiscal des parents, dans la limite du SMIC.
d’indemnités de transport (distance CFA – domicile), d’hébergement et de restauration, versées par le Conseil Régional
d’une dotation de rentrée de 60 € par année de formation, pour les apprentis préparant un diplôme de niveau IV ou V
de la perception éventuelle de l’allocation logement
d’aides spécifiques si l’apprenti est handicapé

L’apprentissage, comment procéder ?

Employeurs et futurs apprentis, contactez le CDFAA le plus proche (ou celui proposant la formation souhaitée) avant l’entrée en formation.
Il vous sera proposé:
une aide à la recherche d’un maître d’apprentissage
un accompagnement dans les démarches de signature du contrat
une assistance des maîtres d’apprentissage dans les démarches administratives

Entreprises, futurs apprentis: faites connaître vos projets en déposant offres d’embauche et CV auprès de nos CDFAA. La mise en relation sera d’autant plus aisée.

Les CDFAA du réseau Optilim Formations proposent hébergement et restauration.

Renseignez-vous:
Corrèze: www.cdfaa-de-la-correze.com
Creuse: www.ahun.educagri.fr
Haute-Vienne: www.cdfaa.epl-limoges-nord87.fr

Liens institutionnels